L’association

Présentée à Paris le 31 mai 2006, à l’occasion du colloque Analyse et enseignement des littératures francophones. Tentatives, réticences, responsabilités, l’Association Européenne d’Études Francophones, AISBL (association internationale sans but lucratif), entend rassembler à partir de l’Europe celles et ceux qui, dans le monde, s’intéressent ou participent à ces littératures et constituer avec eux un vrai réseau d’échanges et d’invention. Chercheurs et écrivains sont en effet invités à s’y côtoyer et à développer ensemble des perspectives transversales susceptibles de donner aux Francophonies leur véritable importance et leur liberté (cf. nos membres).

Les travaux de l’AEEF se situent dans la continuité de ceux menés jadis par l’Association des Études Francophones d’Europe Centre-Orientale.

En y adhérant, vous devenez les éléments essentiels de la mise en place d’un mode de relation susceptible de donner au vieux concept associatif une vraie dimension contemporaine et de sortir des seules relations bilatérales, comme de la seule lecture postcoloniale des Francophonies.

L’AEEF a décidé de s’attacher prioritairement à quatre questions :

  1. L’étude des écritures contemporaines, y compris celle d’Europe où Belges, Français ou Suisses ont été rejoints ou aidés par des écrivains issus d’Afrique, d’Amérique ou d’Asie — et cela avec le concours des écrivains comme des chercheurs ;
  2. La recherche des meilleurs moyens d’enseigner ces écritures aux différents niveaux d’études et dans les différents contextes, allophones ou non. Les clichés qui ont, longtemps, accompagné le destin du français dans le monde, ne s’avèrent  plus pertinents ;
  3. La mise en place d’une nouvelle façon de penser l’histoire des textes produits en langue française, y compris en France, et donc de sortir des lectures hexagonales trop souvent déformantes ;
  4. Le développement d’une politique de traduction et d’anthologies bilingues susceptibles de toucher un large public.

L’AEEF vise à organiser régulièrement des rencontres scientifiques, des séminaires, mais aussi des débats avec des écrivains, etc. Elle a déjà réalisé plusieurs colloques transversaux en y associant, la plupart du temps, des écrivains. Les actes ont donné lieu à des publications d’envergure. L’association s’efforcera de susciter en outre, dans chaque pays concerné, des initiatives spécifiques. Elle tâchera d’articuler sa dynamique à celle d’autres associations, notamment extraeuropéennes.

L’inscription aux colloques en tant que communicant est réservée aux membres de l’AEEF en règle de cotisation. Le montant de celle-ci a été fixé à 30 € (respectivement 15 € pour les doctorants) et peut être versé sur le compte n° 001-4824081-56 – BNP PARIBAS FORTIS Banque : agence Rue Royale, 7500 Tournai, Belgique – IBAN : BE20 0014 8240 8156 – SWIFT : GEBABEBB (Mention obligatoire : frais partagés).

Ce site nous permettra de vous informer au sujet des publications et évènements littéraires, scientifiques ou culturels, initiés et menés à bien par l’association et par ses membres dans tel ou tel pays, dans telle ou telle aire des Francophonies.

Publicités

Un commentaire sur “L’association

  1. Très belles images graphiques, des livres qui dansent, des livres tourneurs, comme les derviches, et les lecteurs que nous sommes pris dans ce joyeux tourbillon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s