Colloque du CIEF 2014 – San Francisco

Appel à communications pour le CIEF qui aura lieu à San Francisco, Californie, en 2014.

1. Titre de la session:

Mort et genre dans les œuvres des écrivaines (françaises et francophones) des XXe et XXIe siècles.

Qu´elle soit prévue ou imprévue, la perte d´un être cher arrive toujours avec violence. C´est un événement brutal et irréversible, une expérience aussi pénible à vivre en soi qu`à observer chez l´autre. L´être humain fabrique inconsciemment des mécanismes de défense pour lénifier sa douleur ainsi que celle résultant de la perte de l´autre: le mot “perte” en fait preuve, euphémisme employé comme mécanisme de défense (Freud) pour dire l´absence de l´autre, ou le sentiment d´un manque, d´un vide. Suivant l’accelération du rythme actuel des nouveaux mondes et des nouvelles constructions psycho-sociales, l´être humain ressent le besoin d´inventer aujourd´hui de nouvelles formes de protection et de se préparer autrement à la mort et à la perte de l´autre. En dépit des avancées récentes, seul l’art, de par son imaginaire, semble nous apprendre à affronter la mort.

Cette session cherche à explorer les mécanismes de défense et les stratégies discursives dont se servent les écrivaines des XX ème et XXI ème siècles dans le but de lénifier leur douleur, lors de la perte d´un être cher.

 

2.Titre de la session:

Folie(s), traumas et violences de l´altérité dans la littérature et le cinéma francophones du monde arabe. 

L´une des situations qui peut aboutir à la folie est (le sentiment de) l´altérité, en raison des différences avec l´autre. Ces différences rendent souvent la conscience déchirée entre deux systèmes de pensées contradictoires. On sait à quel point “le narcissisme des petites différences” (Freud) peut engendrer des aliénations dans les groupes.

Cette session examine ce que la folie littéraire (sous toutes ses formes: schizophrénie, scission de la personnalité, psychose, aliénation, etc.) dit du malaise des sociétés actuelles qui se croient raisonnables. Dans quelle mesure l´écriture (littéraire ou filmique) devient-elle une arme protectrice, prête à lutter contre les injustices que les différences provoquent? Quels sont mécanismes de défense auxquels l´écrivain a recours? Comment l´écrivain (ou le cinéaste) réussit-il à surmonter ces exclusions ou aliénations? Y-a-t-il des situations de traumatismes profonds et de régression collective qui permettent d´augurer des violences à venir? Est-ce que la littérature ou le cinéma nous offrent de nouveaux mécanismes de protection contre le narcissisme de l´autre?

 

Titre de la session:

 2. Gestualité, genre et inconscient dans la littérature française et francophone

 S. Freud a écrit que « celui qui a des yeux pour voir et des oreilles pour entendre constate que les mortels ne peuvent cacher aucun secret. Celui dont les lèvres se taisent bavarde avec le bout des doigts ; il se trahit par tous les pores ».

Outre la communication verbale, le sujet parlant manifeste fréquemment son être au monde et son rapport à l´autre à partir des gestes. En dépit de l´intérêt croissant pour la communication non verbale qui ne cesse de croître depuis la dernière décade, l´étude de la gestualité dans le domaine littéraire n´a été guère abordée.

Ce pannel vise à explorer le rapport intime des gestes à la langue de l´écrivaine. Comment le corps s´inscrit-il dans la langue au travers de la gestualité? La gestualité est-elle l´expression d´un malaise (ou d´une jouissance) individuel de revendication ou contestation?; Comment la gestualité devient-elle génératrice d´altérité donc susceptible de participer à la construction de l´identité de l´auteure?

Dans quelle mesure l´observation des mouvements gestuels que l´écrivaine inscrit dans ses textes peut être déterminante pour interpréter ses peurs, ses affects, ses traumas?; À quel point le travail gestuel dévoile l´inconscient d´un corps parlant?

Les propositions de communication  (maximum 250 mots) ainsi qu’une courte notice  biobibliographique (incluant votre nom, affiliation universitaire et adresse électronique) en un document Word ou RTF, sont à envoyer, avant 2 octobre 2013 à Maribel Peñalver Vicea: mi.penalver@ua.es

http://cief.org/congres/2014/documents/preappel_sessions.pdf

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s