Le roman français vu de l’étranger – Université de Picardie-Jules Verne Amiens

Colloque-manifestation culturelle CERR/CERCLL, Université de Picardie-Jules Verne Amiens

19 et 20 juin 2014

Le roman français vu de l’étranger.
À l’heure où les études culturelles interrogent plus que jamais le statut de la littérature et de sa réception, recoupant des interrogations sur la mondialisation des échanges, le Centre d’Études du Roman et du Romanesque de l’Université de Picardie-Jules Verne (Amiens) organise une réflexion internationale sur la place du roman français à l’étranger. Sous l’appellation de « roman français » est entendue une aire linguistique, et non un territoire national.

Il s’agira en priorité d’interroger des réceptions d’oeuvres contemporaines, ceci dans le sillage d’un collectif comme

La Littérature française du XXe siècle lue de l’étranger (D. Viart, éd. Presses Universitaires du Septentrion/Institut français, 2011) : comment les romans français sont-ils lus, commentés, enseignés, diffusés ? Des approches critiques relevant des études culturelles, de la sociologie de la lecture et de la réception, comme des approches thématiques sont prévues, ainsi que des réflexions sur les traductions, les adaptations et les approches didactiques. Des communications sur la réception de romans de siècles antérieurs sont également envisagées, dans la mesure où ils éclaireraient la place du roman français aujourd’hui.

Les communications sont invitées à interroger la notion de « roman » à travers celles de fiction (illusion référentielle, ouverture à l’imaginaire, autofiction, docufiction, voire non fiction…) et de narration (récit plus ou moins classique, déconstruit, réfléchi, parodié…). Les approches classiques (historique, thématique, narratologique, générique, sociologique…) sont tout à fait envisageables, en confrontation, par exemple, avec l’idée même de transfert culturel et de réception, au sein de ce que Pascale Casanova a proposé d’appeler

La République mondiale des lettres.

Ce colloque sera suivi d’une table-ronde regroupant éditeurs, traducteurs, et auteurs, ce qui permettra de laisser aussi la place à des témoignages de lecteurs diversifiés. Il est le premier d’une série de manifestations périodiques sur la réception du roman français à l’étranger que le CERR souhaite organiser tous les deux ans, avec des perspectives qui évolueront au fil des volumes qui en résulteront et des évolutions du roman français lui-même.

Les propositions de communication (une quinzaine de lignes, avec un corpus minimal) sont à adresser à Catherine Grall (catherine.grall@u-picardie.fr) et à Marie-Françoise Montaubin (marie-francoise.montaubin@u-picardie.fr) au plus tard pour le 31 janvier 2014.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s